cuisineplurielle

recettes de cuisine, patrimoine et voyages, billets d'humeur au féminin

En 2010, un job dans le culinaire!

Le début d'année est traditionnellement le temps des bonnes résolutions, des projets de changements dans sa vie privée ou professionnelle.

Vous (ou l'une de vos connaissances) aimez la cuisine, être indépendant, travailler à votre rythme en préservant votre vie familiale, avoir néanmoins un statut assimilé salarié et exercer un métier qui peut s'avérer assez lucratif... Renseignez-vous auprès de l'auteur de ce blog!.


29 octobre 2009

Un Dîner presque parfait, soirée avec le gagnant et Georges Blanc

Gr_gory_Diner_presque_parfait_045 Grégory et Georges Blanc au Splendid

Il y a quelques jours, j'ai eu l'occasion de participer à une formidable soirée, chaleureuse, amicale, bon enfant, émouvante aussi....

Si vous suivez l'actualité, si vous regardez la une des magazines, vous n'êtes pas sans ignorer que le vainqueur national du Dîner presque parfait est un jeune lyonnais, Grégory, coaché par Georges Blanc, célèbre chef étoilé (3 ***).

Or Georges Blanc a eu l'idée, afin de permettre aux fans de Grégory de le rencontrer, de proposer à ce dernier de réaliser le menu de la finale du Dîner presque parfait dans son restaurant lyonnais le Splendid.

Gr_gory_Diner_presque_parfaitLe_Splendid

Il fallait voir le chef, Fabrice Garabedian, et toute la brigade faire le maximum pour que cette soirée soit une vraie réussite,

Gr_gory_Diner_presque_parfait_097

aidée par le directeur de l'établissement Geoffroy Berrier, et toute son équipe...

  Gr_gory_Diner_presque_parfait_023

et tout cela sous l'oeil amical et complice de Georges Blanc, fier de son poulain.

J'ai pu discuter avec Grégory en fin de journée avant l'arrivée des clients. J'ai découvert un garçon absolument charmant, disponible, joyeux, enthousiaste, extrèment simple et humble malgrè la pression des médias et autres sollicitations diverses.

Gr_gory_Diner_presque_parfait_006

Nous avons discuté de choses et d'autres.. : des chefs qui comptent particulièrement pour lui : Michel Troigros, Michel Roth, Jean-François Piège, Frédéric Anton et bien sûr Georges Blanc, des chefs lyonnais : Nicolas le Bec, Jean Christophe Ansenay-Alex, Laurent Bouvier, Philippe Gauvreau, Pierre Orsi, des restaurants de Lyon qu'il apprécie... de la finale du Dîner presque parfait avec l'épreuve la plus difficile à ses yeux : celle qui s'est déroulée dans la forêt de Rambouillet, la préparation de cette finale (plus d'un mois de réflexion, plusieurs essais et les répétitions du menu afin d'acquérir quelques automatismes).

Gr_gory_Diner_presque_parfait_001 Gr_gory_Diner_presque_parfait_002

Grégory n'a pas fait d'étude dans le domaine du culinaire. Mais la cuisine l'a toujours passionné (j'en ai eu confirmation en échangeant quelques mots avec sa maman) et après des études de droit, il a monté une agence de communication liée au domaine de la gastronomie :  Pacolea

Gr_gory_Diner_presque_parfait_003 Gr_gory_Diner_presque_parfait_065

Il fut aussi le premier gagnant d'un Dîner presque parfait puisque l'émission a commencé à Lyon le 11 février 2008. Il a d'ailleurs gardé des relations avec les autres candidats lyonnais et ils continuent de se voir. Deux d'entre eux étaient là pour la soirée "spéciale Grégory".

Le fait que toutes les personnes présentes venaient avant tout pour Grégory et dégustaient tous le même menu, donnait à la soirée une ambiance tout-à-fait particulière, chacun échangeant librement avec son voisin, inconnu quelques instants auparavant.  Tout le long de la soirée, Grégory, disponible, le sourire aux lèvres, virevoltait de table en table, répondant aux uns, saluant ou embrassant les autres, accordant interviews ou se prêtant à une énième séance photo.. tout cela avec une bonne humeur communicative..   

J'ai rencontré d'autres personnes passionnantes dont un certain Jeff Nalin, photographe de chefs comme il aime à le préciser. Un personnage haut en couleurs, épicurien, un rien rabelaisien, plein d'humour et de faconde, généreux et blagueur. Il m'explique qu'il court le monde, un jour avec Paul Bocuse, le lendemain avec Pierre Orsi, "couvrant" le Bocuse d'Or, arpentant les manifestations culinaires dans tous les continents... Il a publié un bel ouvrage : Scènes de chefs.

Gr_gory_Diner_presque_parfait_114

dans lequel les chefs apparaissent en noir et blanc, saisis à un instant précis dans un arrêt sur image qui nous laisse entrevoir ce qui se passe avant et après la prise de vue.. pas de pose ou presque, juste un instantané.

  Gr_gory_Diner_presque_parfait_115

Et puis, ce fut la dégustation du menu avec les deux plats imaginés par Grégory complétés par un dessert proposé par Georges Blanc

  Gr_gory_Diner_presque_parfait_113

En entrée : sashimi de bar à l'huile vierge acidulée, pomme de terre écrasée aux saveurs iodée. Les filets de bar sont raidis au sel, puis badigeonnés d'une marinade de citron et huile d'olive. Les pommes de terre écrasées sont réhaussées de citron vert, jus d'huitre, raifort rapé et brunoise d'huitres. Une merveille en bouche.

Gr_gory_Diner_presque_parfait_110

S'ensuit un surpême de pigeon rôti sur l'os, langoustine et parure d'automne. Sur une aubergine confite est disposé le pigeon et sur une figue confie au miel, une lagoustine. En garniture des cêpes.

Gr_gory_Diner_presque_parfait_101

Et en dessert,  un tiramisu aux spéculoos.

Pour Grégory, ce repas particulier au Splendid est "l'apothéose de toute l'expérience humaine menée avec Georges Blanc au cours de la compétition". Vous pouvez aussi tenter de partager ce moment puisqu'une soirée aura de nouveau lieu ce vendredi 30 octobre au Splendid (3 place Jules Ferry 69006 Lyon 04 37 24 85 85)

Pour le futur, Grégory a, entre autres, pour 2010 un projet sur Lyon avec une épicerie-lieu de dégustation. Affaire à suivre et souhaitons-lui bonne chance et ... qu'il reste lui-même...

Posté par cuisineplurielle à 11:00 - Commentaires [21] - Permalien [#]

Commentaires

    bravo au gagnant et merci pour cet article!

    Posté par oum mouncifrayan, 29 octobre 2009 à 11:13
  • quelle belle rencontre, quel bel article et surement quel beau moment. tu me fais saliver
    merci d'avoir partager cette expèrience
    a bientôt
    florence

    Posté par flo et mimolette, 29 octobre 2009 à 11:23
  • oui merci pour cet article ...et bonne route à Grégory !

    Posté par Coriandre-et-cie, 29 octobre 2009 à 12:42
  • Très sympa à toi d'avoir pensé à partager ce moment avec nous. J'ai vu la finale 2 fois et mes enfants aussi, depuis ma fille de 8 ans décore toujours une table de déjeuner avec un petit plus. J'ai adoré le plat de gregory, au passage il était plus joliment dressé lors de la finale. Ce plat est parfait.

    Posté par GAL, 29 octobre 2009 à 15:06
  • je trouve ce garçon vrai, authentique et je pense que sa cuisine est à son image. Tiens nous au courant, car hélas sauf erreur de ma part Grégory n'a pas de blog, de l'ouverture de son épicerie-lieu de dégustation car quand je viendrai à Lyon j'aimerais bien y aller et merci de nous avoir fait partager ce beau moment. biz

    Posté par cerise, 29 octobre 2009 à 17:26
  • Oui, il porte la gentillesse et la simplicité sur lui, cela ne m'étonne pas qu'il sache rester humble.

    Posté par Silvia, 30 octobre 2009 à 01:21
  • Que ce genre d'émission débouche sur cette concrétisation professionnelle, où la passion sera quotidienne, c'est formidable ! La soirée devait être particulièrement chargée en amotion..

    Posté par tiuscha, 30 octobre 2009 à 07:57
  • Merci Dominique pour ton bel article et ce partage d'émotions... Grégory m'avait conquise aussi!!! Je lui souhaite plein d'avenir dans ses projets!!!

    Posté par Perlininie, 30 octobre 2009 à 08:12
  • Oh!!!veinarde

    mais c'est que tu en as de la chance, question cuisine je pense que tu "débrouilles" pas mal non plus...de bons souvenirs plein la tête et la carte mémoir, les rencontres de ce genre...

    Posté par Cachou66, 30 octobre 2009 à 08:46
  • bel article et rencontre.
    bonne journée!

    Posté par amal, 30 octobre 2009 à 09:12
  • quelle belle rencontre

    Posté par frichitdelasouri, 30 octobre 2009 à 11:15
  • merci pour ces émouvantes rencontres autour de personnages attachants car c'est cela qui donne une âme à la cuisine, non?? ....

    Posté par ansophil, 30 octobre 2009 à 22:15
  • et bien j'aurais bien voulu y etre ca devait etre superbe

    Posté par babychocolate, 31 octobre 2009 à 13:57
  • Quelle belle rencontre !! tu as bien de la chance !! J'ai suivi toutes les émissions de ce diner presque parfait et je souhaitais que Grégory gagne pour sa cuisine mais aussi pour sa gentillesse et sa simplicité !
    Monique

    Posté par sonic, 31 octobre 2009 à 18:25
  • quel moment formidable!
    on avait un faible pour grégory, il a vraiment donné l'image de ne pas se prendre la tête et c'est une belle revanche sur son handicap...il nous avait bleuffé en tout cas!
    je me rapelle combien il était pas content de lui pendant la compétition d'envoyer un plat à base d'agneau et pesto (?), plat selon lui pas finalisé comme il le souhaitait...ce plat avait obtenu 9/10 si je me rappelle bien.
    bravo à lui et bonne continuation à lui.
    merci de nous faire partager cette belle rencontre.
    bises

    Posté par *manue, 01 novembre 2009 à 14:22
  • et oui il est sympa je l'ai contacté far facebook et il est super cool j'espère qu'il arrivera dans ses projets!

    Posté par laurenceel, 01 novembre 2009 à 18:02
  • Une bien jolie rencontre !
    J'ai suivi l'émission et j'ai trouvé Grégory Génial ;o)

    Posté par Sylvie, 01 novembre 2009 à 22:26
  • Très beau reportage. Merci.

    Posté par Nadjibella, 02 novembre 2009 à 10:13
  • Souhaitons lui un bel avenir !

    Et souhaitons pour nous qu'il ouvre vite son épicerie qu'on aille goûter à tout ce qu'il mijotera !!!
    Belle rencontre et merci de nous la faire partager !

    Posté par Chocobéa, 02 novembre 2009 à 22:11
  • je ne suis pas cette émission mais j'ai entendu parler (plutôt en mal) du déroulement de ce jeu où le cuisinier est plus ou moins embété à tenter de cuisiner dans des lieux improbables ou en ayant à gérer des animations totalement surréalistes. je pense qu'il devait être largement plus à son aise dans un restaurant surtout celui de Georges Blanc

    Posté par marie, 03 novembre 2009 à 05:48
  • Bravo!

    Merci à vous de me donner l'occasion de dire à Grégory, qu'au-delà de ses compétences culinaires, j'ai beaucoup apprécié ses qualités humaines : gentillesse, naturel, spontanéité, sincérité.....etc...Bonne chance pour ses futurs projets!

    Posté par Nicole, 04 novembre 2009 à 19:31

Poster un commentaire