cuisineplurielle

recettes de cuisine, patrimoine et voyages, billets d'humeur au féminin

En 2010, un job dans le culinaire!

Le début d'année est traditionnellement le temps des bonnes résolutions, des projets de changements dans sa vie privée ou professionnelle.

Vous (ou l'une de vos connaissances) aimez la cuisine, être indépendant, travailler à votre rythme en préservant votre vie familiale, avoir néanmoins un statut assimilé salarié et exercer un métier qui peut s'avérer assez lucratif... Renseignez-vous auprès de l'auteur de ce blog!.


08 juillet 2007

Aurillac, les européennes du goût, le retour

Aurillac_01

Ce week-end avait lieu à Aurillac, l'un des évènements annuels de la blogosphère Les européennes du goût, festival gastronomique et culturel

En effet, l'une des spécificités de ce salon gourmand est de donner une large place aux bloggeurs. D'une part un concours avait été organisé, qui permettait aux gagnants d'être invités à la manifestation et d'autre part, tout au long de ces 3 journées, bloggeurs et bloggeuses ont pu participer à des tables rondes, se rencontrer, assister à des démonstrations animées par d'autres bloggeurs et bloggeuses.

Pour planter le décor, une grande esplanade en bordure de rivière (ce qui a donné lieu à diverses animations  pyrotechniques et musicales) où se tenaient les chapiteaux des exposants, venus en principe de l'Europe entière. Seuls des anglais avaient vraiment fait le déplacement pour promouvoir toute une gamme (remarquable) de produits fumés et de délicieux fromages.

Aux détours des allées, quelques étals 

Aurillac_08Aurillac_11

Aurillac_15Aurillac_18

Aurillac_12Aurillac_09

dans une ambiance de fête

Aurillac_06Aurillac_07

et au milieu un espace ouvert d'ateliers/dégustations où chaque heure se tenait la présentation d'un produit, d'une région, d'une proposition d'un chef ou d'un bloggeur

Aurillac_19Aurillac_20

propositions d'Emilie (un p'tit creux) et du jeune chef Mark Smith (Lancashire)

Sous un chapiteau plus vaste, avec tables et gradins, se sont déroulés tout au long de la journée des cours de cuisine et ateliers. Il pouvait s'agir de recettes de chefs comme celles de Régis Marcon, qui retenu, avait dépêché un de ses jeunes mais non moins talentueux assistant

Aurillac_25Aurillac_26

déclinaisons autour des champignons

Aurillac_28Aurillac_32

fabuleuse  crème au chocolat aux champignons, compote de cerises sur fond de biscuit et tuile fétiche

ou d'interventions de bloggeurs (ses) en "duel" - tel qu'indiqué dans le programme mais il serait plus juste de parler de "duo", tant l'ambiance était bon enfant-

Aurillac_journal_

Frédéric Coursol, Eric Roux qui joue Mr. Loyal et Adèle (Adélices) en pleine action et en bonne place dans la presse locale du  samedi

Aurillac_45Aurillac_58

chutney de fraises de Mamina (Et si c'était bon?) et roulé de viande Salers d'Eric Roux (Rouxcuisine)

Aurillac_23

Le maniement du fouet, de la maryse ou de la poche à douille était rythmé par un trio de joyeux musiciens La Gapette.
1
2
3
4
5

Désolée, Tit (Num Num Birdy), mais les  photos que j'avais prises de ta pizza sont floues, mais vite vite donne nous la recette de ce délicieux gâteau/biscuit/sablé bretonnant..

Ravie d'avoir revu Marion (Il en faut peu pour être heureux) dont le fabuleux pain d'épices m'avait laissé un souvenir tenace, Patrick (Cuisine de la Mer) avec qui j'ai pu échanger quelques mots, ce qui n'avait pas été le cas lors d'une précédente rencontre, et dont je me demande s'il ne va pas délaisser le poisson pour la viande après ce week-end où il a tellement été question de Salers..

Ravie d'avoir rencontré (attention aucun ordre ni alphabétique, ni protocolaire dans ce listing) :

Lavande (Ligne et papilles) et son p'tit bout de chou blond, déjà vedette sur le blog de sa maman, et qui a bien tenu le coup au cours de ces journées grâce au dévouement de son baby-sitter préféré, à savoir son papa,

Hélène (Dans l'assiette de Mademoiselle Charlotte et cie) si espiègle et volubile et sa complice Virginie (Les gourmandises des petites bloggeuses) accompagnée de la petite Lulu (Lucie pour l'état civil), si menue mais pas timide du tout, qui circulait de table en table pour nous faire déguster les recettes concoctées sur le podium,

Sylvaine (Cuisines et couleurs), venue d'Ardèche, Lilo (Cuisine campagne), une voisine de Mamina (Et si c'était bon..), gagnante du blog appétit #11,

Marie, l'une des héroïnes du roman familial "doriannesque" (Mais pourquoi est-ce que je vous raconte ça..), photographe accomplie et avisée... évidemment accompagnée de sa moitié..Dorian

à peine entrevu Véro (Cuisine métisse), Cécile (Toque toques), Gredine (Le blog de tantine), Ninnie (Mitaine écarlate) venue d'outre Atlantique et Béatrice (Croc en bouche)...

modestement aidé Ségolène (Boire & manger, quelle histoire) en distribuant quelques tracs de la manifestation dans le marché couvert du samedi matin. J'y ai découvert une des spécialités du coin, le bourriol, sorte de galette levée faite de farine de sarrasin, froment et eau.. Bien évidemment, le monsieur derrière son minuscule étal ne m'en a pas dit plus, prétextant que c'était sa femme qui était aux fourneaux et que lui se contentait de vendre ses bourriols.

Non loin de Ségolène, bien sûr, Patrick Chazallet, qui a tenu, entre autre,  le rôle d'échanson tout au long de ces journées.

Et puis une mention particulière à Mathilde (Omelette), petite souris au milieu des marmitons (Mathilde, un verre d'eau s'il te plait.... Mathilde, on ne peut pas trouver un peu de jambon cru?.....Mathilde, qu'est ce qui se passe avec le son....Mathilde, on est en retard..) qui a su parfaitement gérer et animer cette assemblée de fous de cuisine.. toujours avec le sourire malgré un bien compréhensible état d'épuisement... même ses fossettes étaient toujours en place en dépit de la fatigue...

Vous trouverez sans doute des commentaires plus abondants et documentés chez d'autres mais c'était un premier jet...

Tout cela dans une ambiance décontractée, bon enfant..  avec l'extrême bonheur de parler la même langue que la plupart des participants, de découvrir des produits nouveaux comme ce boudin noir anglais avec des grains d'orge, et de blé, de déguster un excellent cantal vieux accompagné d'un chutney de mangues ou une petite douceur vanillé et anisé : le Pastis borit (en dialecte gascon : gâteau de mariage et de fête).

Aurillac_22Aurillac_14Aurillac_16

Et comme cette mascotte du Festival, nous nous sommes régalés, régalés d'odeurs, de saveurs, de rencontres, d'éclats de rire...

Aurillac_04

Posté par cuisineplurielle à 15:00 - Divers - Permalien [#]